Les charges sociales salariales et patronales

Les charges sociales salariales

Elles correspondent à l'ensemble des cotisations et contributions sociales dues par les salariés au titre de l'exercice de leurs fonctions.

  • Cotisations de sécurité sociale (Assurance vieillesse déplafonnée au titre de la retraite du régime général, assurance vieillesse plafonnée au titre retraite du régime général) ;
  • Contributions sociales (Contribution sociale généralisée : CSG, Contribution au remboursement de la dette sociale : CRDS) ;
  • Cotisations de retraite complémentaire (Agirc-Arrco, Contribution d'équilibre généralisée : CEG, Contribution d'équilibre technique : CET) ;
  • (Pour les cadres uniquement : les cotisations Apec ou Agence pour l'emploi des cadres).
 

Les charges sociales patronales, quant à elles, correspondent à l'ensemble des cotisations sociales versées par l'employeur au titre de leur activité dans le but de financer la sécurité sociale.

⚠️Elles ne sont pas déduites du salaire brut. Elles viennent en complément de la rémunération brute. En additionnant ces deux éléments, l'employeur peut déterminer le coût total de l'employé à l'entreprise.

 

Les charges sociales patronales 

Elles correspondent à l'ensemble des cotisations et contributions sociales dues par l'employeur :

  • Cotisations chômage (uniquement à la charge de l'employeur désormais) ;  

  • Cotisations d'assurance vieillesse ;

  • Cotisations d'allocations familiales ;

  • Cotisations d'assurance maladie ;

  • Cotisations d'accident du travail et de maladies professionnelles ;

  • Contributions au fonds de financement des organisations professionnelles ;

  • Contributions à la formation professionnelle.